vous êtes un professionnel de santé :
Authentifiez-vous
Rechercher sur le site
Campagne initiée par :

logo-amfe-accueil

En lien avec :

logo-aphp-bicetre-accueil logo-atresie-accueil

Contactez-nous !

Vous avez une question, une remarque, un petit mot pour nous, n'hésitez pas à nous contacter en utilisant ce formulaire de contact.

AMFE ALERTE JAUNE AFFICHE mn blonde 150 800

L'Echo Républicain

10/05/2013

Article sur L'alerte jaune et la nécessité d'informer avec la carte colorimétrique des selles comment dépister une cholestase néonatale.


L'alerte jaune dans l'Echo Républicain

Cholestase néonatale : l'alerte jaune

Cholestase néonatale : l'alerte jaune

Exprimant un problème de formation ou d'écoulement de la bile, la cholestase est le signe d'une souffrance hépatique. Au regard des caractéristiques d'une maladie rare, la forme néonatale de cette pathologie peut être considérée comme fréquente. D'après les chiffres annoncés par l'AMFE (Association maladies foie enfants), son incidence est en effet de une naissance sur deux mille cinq cent et représente 80 % des indications de transplantation hépatique chez l'enfant. Un risque que pourrait limiter le dépistage précoce qui reste malheureusement trop rare cas à ce jour...


Pourquoi la cholestase ?

La cause la plus fréquente de cholestase néonatale est l'atrésie des voies biliaires (AVB). Elle représente à elle seule 50 % des greffes hépatiques du nourrisson. Or, le dépistage des cholestases est dans bien des cas trop tardif, laissant le temps au foie de se dégrader, parfois de manière irrémédiable. Dans le cas de l'atrésie des voies biliaires, il faut intervenir chirurgicalement avant trente jours de vie pour que l'opération puisse fonctionner et éviter une transplantation hépatique précoce. Actuellement, la moyenne d'âge des bébés au moment de cette intervention est de 60 jours ! Or, des études ont montré que 80 % des nourrissons opérés avant 30 ou 40 jours avaient pu conserver leur foie natif à l'âge de 3 ans, tandis que cela s'était avéré systématiquement impossible au-delà de 4 mois.


L'alerte jaune : repérer les signes

Pour repérer une cholestase c'est simple : il suffit de regarder les couches de bébé ! 
Il faut en effet savoir que c'est la bile qui colore les selles. Si celle-ci n'arrive plus dans les intestins, les matières fécales sont décolorées. La bile va alors passer dans le sang, et ainsi donner une couleur jaune à la peau du bébé. Une jaunisse qui persiste au-delà de quinze jours doit vous alerter. Sur certaines peaux (mate, noire ou de type asiatique), celle-ci peut passer inaperçue. L'examen de la couleur des selles doit donc être systématique ! Il faut également lutter contre les idées reçues ! Non, ni le lait maternel ni aucun aliment n'ont le pouvoir de décolorer des selles. L'AMFE a mené une enquête en 2010. Quelque 50 % des mamans pensaient que le lait pouvait éclaircir les selles et 35 % n'avaient pas d'opinion. Au total, c'est 85 % des parents qui ignoraient l'incidence dramatique de selles décolorées.


www.alertejaune.com

Infos pratiques : http://www.alertejaune.com

 

 
Dernières actualités

Les Ladies Circle de France soutiennent...

alerte_jaune_journee_jaune
Les Ladies Circle de France soutiennent l'alerte jaune. Grace à leur soutien l'alerte jaune pourra être diffusée auprès des pédiatres et médecins généralistes libéraux.
En savoir plus...

L'Alerte Jaune au congrès de pédiatrie 2017

congres_pediatrie_2017_elise
Du 17 au 19 mai 2017, se tient le congrès annuel de la Société Française de Pédiatrie. Pédiatres libéraux, hospitaliers, hépatologues : plus de 2000 médecins passeront par le...
En savoir plus...

La Journée Jaune s'affiche sur Internet !

journee_jaune_2017_banniere
Grâce à Planet.fr la Journée Jaune a pu être relayée gracieusement sur de nombreux site santé, tel que Medisite ou esanté.fr et même sur le site de la RATP.   Ce sont près d'un...
En savoir plus...